Rio de Janeiro, Brazil | Inside the World’s Most Dangerous Cities (Documentary)

Java Discover | Free Global Documentaries & Clips
29 Mar 202453:25

Summary

TLDRDans les favelas de Rio de Janeiro, la violence liée au trafic de drogue est monnaie courante. Chaque jour, des policiers et des trafiquants s'affrontent dans des rues étroites, entraînant souvent des victimes collatérales parmi les habitants. Ce documentaire plonge dans la vie quotidienne des troupes d'élite de la police militaire, des trafiquants armés et des résidents pris au piège de cette guerre urbaine. On y suit également les avocates qui défendent les trafiquants et les efforts des autorités pour lutter contre l'épidémie de violence. La narratrice dépeint également l'impact de la politique anti-drogue sévère du président Jair Bolsonaro, qui a vu une augmentation considérable du nombre de fusils détenus par les citoyens et une augmentation du nombre d'opérations policières, parfois avec des conséquences tragiques. Le récit met en lumière les défis auxquels font face la police, les jeunes dans ces quartiers défavorisés, et la communauté qui cherche désespérément à trouver un échappatoire à la violence omniprésente.

Takeaways

  • 🏥 Une nuit typique à l'hôpital d'urgence des banlieues du Rio de Janeiro, où les blessés par balle sont traités fréquemment.
  • 🔫 En 2020, près de 400 blessures par balle ont été traitées dans cet hôpital, reflétant la violence liée à la drogue et aux gangs.
  • 👮‍♂️ La présence constante de la police dans les hôpitaux, recueillant des déclarations de victimes, montre l'omniprésence du crime organisé.
  • 🚨 Un taux élevé d'homicides et de violences à Rio, avec environ 10 homicides par jour, pousse les citoyens à se défendre eux-mêmes.
  • 🔫 L'encouragement de l'auto-défense et la politique anti-drogue sévère du président Jair Bolsonaro ont conduit à une augmentation de la possession d'armes à feu.
  • 🛡️ L'unité élite de la police militaire, le CH, est composée de soldats hautement entraînés et armés, qui patrouillent dans les zones à haut risque.
  • 🔍 Les opérations de police dans les favelas sont complexes, avec des gangs comme le TCP, le ADA et le Commando Vermelho luttant pour le contrôle des territoires.
  • 💰 Le commerce de la drogue est extrêmement lucratif, permettant aux trafiquants d'équiper largement leurs forces et de contrôler les favelas.
  • 👩‍⚖️ Flavia Freis, avocate pénaliste, défend les plus grands trafiquants de drogue et est connue pour son taux de succès élevé dans les tribunaux.
  • 🚨 La violence policière est un problème majeur, avec des opérations qui peuvent se terminer tragiquement, comme la tragédie de la faila de Jacarezinho.
  • 🛡️ Les policiers sont formés régulièrement pour améliorer leur précision et leurs techniques de combat rapproché, essentielles pour leur survie face à des adversaires entraînés.

Q & A

  • Quelle est la situation dans les quartiers pauvres de Rio de Janeiro?

    -Les quartiers pauvres de Rio de Janeiro, connus sous le nom de favelas, sont confrontés à une violence extrême liée au trafic de drogue. Les gangs sont armés et contrôlent les territoires, tandis que les policiers luttent pour maintenir l'ordre et protéger les habitants.

  • Comment la politique anti-drogue du président Bolsonaro a-t-elle influencé la situation à Rio de Janeiro?

    -La politique anti-drogue du président Bolsonaro, qui encourage la possession d'armes et une approche sévère, a conduit à une augmentation du nombre de fusils en circulation et à une augmentation des violences. Cette politique a été critiquée pour son manque d'efficacité et pour les pertes innocentes qu'elle a engendrées.

  • Quels sont les défis auxquels les policiers font face lorsqu'ils interviennent dans les favelas?

    -Les policiers font face à de nombreux défis, notamment la nécessité de maîtriser des techniques de combat pour survivre, la difficulté de distinguer les suspects des civils innocents, et le risque d'être pris pour cible par les trafiquants de drogue qui cherchent à s'emparer de leurs armes.

  • Quelle est la situation des enfants et des jeunes dans les favelas?

    -Les enfants et les jeunes dans les favelas vivent dans un environnement dangereux où la violence est omniprésente. Ils peuvent être témoins de violences et de meurtres, et certains sont même tués par des balles perdues. Certains essaient de trouver un refuge dans des activités telles que la danse, offrant un échappatoire à la violence de leur environnement quotidien.

  • Comment la violence a-t-elle affecté la vie quotidienne des habitants de Rio de Janeiro?

    -La violence a un impact profond sur la vie quotidienne des habitants de Rio de Janeiro. Les gens barricadent leurs maisons, dépensent des sommes importantes en systèmes de surveillance, et sont constamment en alerte pour éviter les pires scénarios. Certains, comme Regina, apprennent même à se défendre à armes à feu en raison de la crainte.

  • Quels sont les facteurs qui contribuent à la violence dans les favelas de Rio de Janeiro?

    -La violence dans les favelas est alimentée par plusieurs facteurs, notamment la présence de gangs armés qui luttent pour le contrôle des territoires et le marché de la drogue, l'absence d'État et d'autorité, et la pauvreté qui pousse certaines personnes à s'engager dans le trafic de drogue.

  • Comment les policiers sont-ils formés pour faire face à la violence dans les favelas?

    -Les policiers reçoivent une formation intensive pour se préparer à la violence des favelas. Cela inclut des exercices de tir avec des balles réelles, des exercices de combat rapproché, et des techniques spécialement créées pour les soldats de l'unité élite. Ils doivent être en forme physique et mentale pour faire face aux défis de leur travail.

  • Quelle est la situation des personnes qui vivent dans les favelas en termes de drogue et de criminalité?

    -Les résidents des favelas vivent au cœur d'un conflit meurtrier entre les gangs de drogue et la police. Les drogues comme le crack sont largement consommées et les gangs sont armées et prêtes à user de la violence pour protéger leur territoire et leurs intérêts. Les habitants sont souvent pris dans le milieu de ces affrontements et subissent les conséquences.

  • Comment la violence a-t-elle influencé l'environnement de travail des journalistes et des photographes à Rio de Janeiro?

    -La violence a rendu l'environnement de travail des journalistes et des photographes extrêmement dangereux. Il y a eu des incidents où des membres de l'équipe médiatique ont été tués lors de la couverture d'opérations policières. Par conséquent, les journalistes doivent être extrêmement prudents et discrètes pour éviter d'être pris pour cible.

  • Quelle est la stratégie des gangs de drogue pour contrôler les favelas et le commerce de drogue?

    -Les gangs de drogue contrôlent les favelas en utilisant la violence et l'intimidation. Ils sont organisés, avec des membres qui peuvent sembler ordinaires mais qui agissent en tant qu'éclaireurs ou trafiquants. Les gangs utilisent des symboles et des couleurs pour marquer leur territoire et distribuent leurs drogues dans les slums et les quartiers aisés.

  • Comment les policiers et les forces de l'ordre gèrent-ils les opérations dans les favelas?

    -Les opérations dans les favelas sont menées avec une grande précaution et une planification minutieuse. Les forces de l'ordre utilisent des hélicoptères pour prendre en vue les zones, des unités spéciales pour patrouiller dans les rues étroites, et des techniques de combat pour faire face aux situations potentiellement dangereuses. Ils doivent également gérer les réactions des résidents et minimiser les victimes collatérales.

Outlines

00:00

🏥 Une nuit d'hôpital au Rio de Janeiro

Dans les banlieues du Rio de Janeiro, l'urgence d'un hôpital est submergée par les admissions d'un homme blessé par balle. Le chirurgien Philipe doit l'examiner rapidement. Ce cas n'est pas inhabituel, avec près de 400 blessures par balle traitées en 2020 dans cet établissement. La violence liée à la drogue est monnaie courante, avec des affrontements entre la police et les trafiquants, ainsi qu'entre gangs rivaux. La pauvreté croissante et l'armement des citoyens sont des problèmes majeurs, encouragés par le président Bolsonaro, un partisan de l'armement et d'une politique anti-drogue sévère.

05:01

👮‍♂️ La nuit de la police dans les favelas

Le lieutenant Pedro Paulo dirige une patrouille de l'unité d'élite de la police militaire à Rio, qui part en patrouille dans une zone à haut risque. Ils doivent intervenir après que deux criminels aient été abattus par la police et prévenir des représailles. La police est alertée par un comportement étrange d'un conducteur, qui est fouillé mais ne révèle rien. La nuit s'annonce longue pour les policiers qui doivent fouiller la zone et chaque motard devient un suspect. Les gangs sont bien organisés et bien armés, distribuant leurs drogues dans les favelas et les quartiers aisés.

10:03

🔍 Traque dans les favelas de Rio

Une nuit tranquille pour l'unité d'élite est interrompue lorsqu'un homme armé est aperçu. Un soldat ouvre le feu, déclenchant une poursuite dans les favelas. Les résidents cherchent refuge tandis que la police poursuit le trafiquant. Les favelas sont de véritables labyrinthes, idéales pour les criminels. Les gangs contrôlent les territoires et distribuent leurs drogues, armés pour se défendre contre la police. Les opérations anti-drogue sont menées avec difficulté, les obstacles sont nombreux et les trafiquants sont mobiles et bien organisés.

15:06

🚫 Le contrôle des gangs dans les favelas

Les gangs, comme le TCP, ont le contrôle total dans les favelas. Les membres de la police sont conscients que n'importe quel jeune homme peut être un repère ou un dealer. Les perquisitions sont fréquentes mais souvent vaines. Les gangs laissent leurs noms sur les paquets de drogue pour marquer leur territoire. Les trafiquants sont jeunes mais bien payés et prêts à défendre leur territoire. Les gangs sont une véritable force dans les favelas, avec des points de vente de drogues ouverts et des earnings importants.

20:07

💼 Les trafiquants et leur activité lucrative

Les trafiquants sont jeunes mais gagnent des sommes considérables pour leur âge, deux fois le salaire minimum. Les gangs jouent un jeu constant de chat et de souris avec la police. Flavia Freis, avocate pénale, défend les plus grands trafiquants de drogue. Elle mène ses propres enquêtes pour ses clients, même dans les favelas contrôlées par des gangs. Les trafiquants sont actifs même derrière les barreaux, dirigeant leurs opérations et donnant des ordres.

25:19

🚨 La guerre des gangs et la violence de Rio

Les gangs sont équipés d'une armurerie de guerre, avec des armes issues des États-Unis et de l'Europe. Les trafiquants sont prêts à tuer et à mourir pour défendre leur territoire et leur commerce. Flavia Freis, l'avocate, décrit la guerre contre les drogues du gouvernement comme inutile. Elle défend les trafiquants de la drogue avec succès dans trois cas sur quatre. Les habitants des favelas sont pris en otage dans cette guerre des gangs, où chaque mort est un prétexte à des représailles.

30:20

🏡 La vie en temps de guerre dans les favelas

Les habitants de Rio vivent dans un environnement de plus en plus criminel. Les cambriolages et les actes de violence sont monnaie courante, même dans les transports publics. Les habitants se barricadent chez eux, transformant leurs maisons en forteresses avec des systèmes de surveillance sophistiqués. La peur et la frustration poussent même les retraités à s'armer pour se défendre. Les cours de danse gratuites dans les favelas offrent un échappatoire à la violence pour les jeunes.

35:21

🔫 L'armement des citoyens face à la violence

Le président Bolsonaro a assoupi les lois sur la détention d'armes, doublant le nombre de fusils enregistrés. Les citoyens sans antécédents criminels ou psychiatriques peuvent désormais posséder jusqu'à quatre armes à feu et acheter 1 200 cartouches par mois par arme. Cette politique est défendue malgré les risques, y compris la mort d'innocents. L'opération de police dans la favela de Jacarezinho, qui a fait 28 morts civiles et un policier, a été condamnée par l'ONU et a marqué la brutalité de la force policière à Rio.

40:22

🕊️ La douleur des familles touchées par la violence

Les familles des victimes tuées par des balles perdues continuent de pleurer leur perte. Les enfants sont également victimes collatérales de la guerre contre les drogues, avec un enfant touché par balle chaque jour en moyenne à Rio. Les policiers de l'unité élite s'entraînent régulièrement pour améliorer leur précision et éviter les victimes innocentes. Les opérations dans les favelas sont courantes et les habitants y sont régulièrement pris en otage. Les activités extracurriculaires pour les jeunes sont rares, mais des initiatives comme les cours de danse offrent un environnement sûr et créatif pour échapper à la violence.

45:22

🛡️ L'entraînement des forces de l'ordre face au danger

Les policiers de l'unité élite s'entraînent à la lutte corps à corps et à la précision au tir pour se préparer aux affrontements avec les trafiquants qui pratiquent souvent les arts martiaux. La plupart des policiers tués depuis 2016 l'ont été en dehors du service, lorsqu'ils sont moins armés et moins protégés. Les opérations dans les favelas sont fréquentes et les enfants sont même formés à la danse pour éviter de tomber dans la violence. Les policiers doivent maîtriser ces techniques de défense pour survivre dans un environnement où la violence peut survenir n'importe où et n'importe quand.

Mindmap

Keywords

💡Favelas

Les favelas sont des bidonvilles pauvres et souvent surpeuplés situés dans les villes du Brésil. Elles sont souvent associées à la criminalité, la violence et les trafics de drogue. Dans le script, les favelas de Rio de Janeiro sont décrites comme des zones où la violence est omniprésente et où les gangs contrôlent de facto la loi.

💡Travailleurs de la santé

Ils sont les professionnels de la santé qui travaillent dans les services d'urgence des hôpitaux, comme le chirurgien Philippe mentionné dans le script. Leur rôle est crucial pour traiter les blessés, y compris les victimes de violences armées, comme les blessures par balles.

💡Violence armée

La violence armée fait référence à l'utilisation de la force physique, souvent avec des armes à feu, dans les conflits. Dans le contexte du script, cela implique les affrontements entre la police, les trafiquants de drogue et les gangs qui se battent pour le contrôle des territoires et le marché de la drogue.

💡Trafic de drogue

Le trafic de drogue est l'activité illégale de production, de distribution et de commerce de substances psychoactives interdites par la loi. Dans le script, le trafic de drogue est le principal facteur de violence dans les favelas de Rio, où les gangs sont impliqués dans la vente et la distribution de drogues telles que le cannabis, la cocaïne et la crack.

💡Police militaire

La police militaire est une unité spéciale, souvent mieux formée et mieux armée que la police civile traditionnelle. Dans le script, l'unité élite de la police militaire, appelée 'Chalk', est chargée d'intervenir dans les zones à haut risque pour prévenir les représailles et la violence liées au trafic de drogue.

💡Droit à l'autodéfense

Le droit à l'autodéfense est le droit de protéger soi-même et sa propriété contre une attaque injustifiée. Le script mentionne que de plus en plus de citoyens de Rio de Janeiro se sont armés pour se défendre en réponse à l'augmentation de la criminalité et de la violence.

💡Gangs

Les gangs sont des groupes organisés de personnes impliquées dans des activités criminelles. Dans le script, les gangs contrôlent des territoires dans les favelas et sont impliqués dans le trafic de drogue, les affrontements avec la police, et la prise d'otages parmi les habitants.

💡Pauvreté

La pauvreté est un état de privation des ressources et des opportunités nécessaires pour vivre une vie décente. Le script souligne que la pauvreté s'aggrave à Rio de Janeiro, forçant des centaines de personnes à vivre dans la rue et à être exposées à la violence et aux dangers partout.

💡Droits de l'homme

Les droits de l'homme font référence aux droits fondamentaux qui sont universels et inaliénables. Le script aborde la question des droits de l'homme dans le contexte des opérations de police qui ont fait de nombreux morts parmi les civils, soulignant les critiques sur l'usage disproportionné de la force.

💡Justice pénale

La justice pénale est le système juridique et les procédures qui traitent des infractions pénales et des sanctions imposées aux auteurs d'actes criminels. Dans le script, la justice pénale est représentée par les avocats qui défendent les trafiquants de drogue et les membres des gangs, ainsi que par les tribunaux qui statuent sur les affaires criminelles.

💡Armes à feu

Les armes à feu sont des dispositifs qui tirent des projectiles avec des charges explosives. Le script décrit l'augmentation de la détention d'armes à feu par le biais de lois plus flexibles et la pratique d'un anti-drogue sévère et d'une politique de défense des armes par le président Jair Bolsonaro.

Highlights

The emergency ward of a hospital in the suburbs of Rio de Janeiro is overwhelmed, treating nearly 400 gunshot wounds in 2020.

A surgeon named Philipe must examine a man shot in the thigh as soon as possible.

Rio de Janeiro is a city with increasing poverty, where hundreds live on the streets and danger is everywhere.

There are almost 10 homicides a day in Rio, leading more citizens to take up arms for self-defense.

President Jair Bolsonaro is a strong supporter of firearms and a severe anti-drug policy.

Cannabis, cocaine, and crack are the most consumed drugs in Rio, with gangs fighting over territories.

The elite unit of the military police, CH, patrols high danger areas and prevents retaliation from drug traffickers.

Drug dealers are heavily armed, and shootouts between them and police can escalate quickly in the favelas.

Three major gangs - TCP, ADA, and Red Commando - control drug distribution in over half of Rio's favelas.

Crack is the most common drug for the poor in Rio, with a lucrative market that allows traffickers to arm themselves heavily.

In the absence of state control, drug traffickers make the law in the favelas, which house 20% of Rio's population.

A police sergeant on the trail of a drug shipment navigates through obstacles set up to slow down the police.

The TCP gang openly displays its name on drug packets to mark territory, seizing over 100 kg of cannabis worth €75,000.

Young drug traffickers earn twice the minimum wage to sell and protect goods, while facing 6-10 years in prison for illegal weapons.

Criminal lawyer Flavia Freis defends major drug dealers, even from rival gangs, and has a high success rate in trials.

President Bolsonaro has made gun ownership laws more lenient, doubling the number of registered guns in 2 years.

The deadliest raid in Rio's history, the Jacarepagu Massacre, resulted in 28 civilian and 1 police officer deaths.

12 children were killed by stray bullets in Rio in 2020, as the drug war becomes increasingly deadly.

Police operations in favelas are common, with inhabitants regularly taken hostage and living in constant danger.

Despite the violence, extracurricular activities like a dance school in Complexo do Alemão offer a peaceful break for young people.

Transcripts

00:03

it is a typical Friday night in the

00:05

suburbs of Rio De

00:08

Janeiro the emergency ward of this

00:10

hospital is

00:13

overwhelmed a man shot and wounded has

00:17

just been

00:20

admitted he was shot in the

00:23

[Music]

00:25

thigh Philipe the surgeon must examine

00:28

him as soon as possible

00:35

the doctor remains calm under all

00:37

circumstances he's used to receiving

00:39

such victims he's been working here for

00:41

5

00:47

[Music]

00:58

years

01:13

for the victim is still in

01:28

shock the case of this young man is not

01:32

unusual in 2020 nearly 400 gunshot

01:35

wounds were treated in this hospital it

01:38

happens so often that there are a

01:39

policeman on duty 24 hours a day

01:42

collecting statements from

01:53

[Music]

01:58

patients

02:03

after an hour of waiting results of the

02:05

X-ray come

02:28

in

02:30

[Applause]

02:30

[Music]

02:39

for a bloody war over drugs that pits

02:42

the police against drug dealers but also

02:45

between rival gangs who fight over

02:51

territories Rio de Janeiro the beautiful

02:54

city with its mythical beaches

02:56

Copacabana and

02:58

Ipanema

03:01

behind this idilic image poverty is

03:04

getting worse every day hundreds of

03:07

people live on the streets as a result

03:10

danger is everywhere theft armed

03:14

robberies

03:16

[Music]

03:18

kidnapping there are 7 million

03:20

inhabitants and almost 10 homicides a

03:22

day as a result more and more men and

03:25

women are taking up arms to defend

03:28

themselves

03:35

citizens are encouraged by President ja

03:37

bolsonaro a great supporter of firearms

03:41

and of a severe anti-drug policy

03:44

cannabis cocaine and crack of the most

03:45

consumed drugs in Rio in the faas that

03:48

engulf the city police and Drug gangs

03:51

Clash without

03:58

Mercy

04:03

collateral victims of this Urban War are

04:06

inhabitants of low-income neighborhoods

04:08

the

04:10

[Laughter]

04:13

faas dive into the daily life of an

04:16

ultraviolent

04:21

[Music]

04:25

City CH headquarters is in the heart of

04:29

Rio an elite unit of the military police

04:32

to stay motivated they recite their

04:34

Warrior Anthem every

04:44

[Applause]

04:52

morning nearly 1,000 highly prepared and

04:55

heavily armed soldiers recruited from

04:58

among the best their career only lasts

05:00

15 years as they have to be in top

05:02

physical condition leftenant Pedro Paulo

05:06

leads a platoon of about 100

05:20

men tonight they're going on patrol to a

05:23

high danger

05:28

area two criminals have just been shot

05:31

by the police the Elite Squad must go to

05:33

the scene to help and prevent

05:43

retaliation a last prayer for every time

05:46

they go to action the soldiers of the

05:48

chalk risk their lives to mitigate

05:50

danger men in the field are supervised

05:52

from a control and intelligence

05:58

room

06:14

the left tenant knows the territory of

06:16

the drug dealers like the back of his

06:17

hand each color corresponds to a

06:28

gang

06:49

as an exception our team was allowed to

06:51

accompany a chalk Patrol they no longer

06:54

allow journalists on the ground since a

06:56

cameraman was shot dead in 2011 while

06:58

covering an operation in a

07:04

FAA he was filming a shootout between

07:06

the police and the criminals until he

07:08

was hit by a bullet in the chest he fell

07:11

to the ground with his camera in his

07:13

hand a second camera crew filmed him

07:15

from another

07:26

[Music]

07:28

angle

07:32

the platoon is going to drive through

07:34

Northern parts of the

07:48

[Music]

07:55

city sold for € a dose crack here is

07:59

taking its toll but tonight drugs are

08:02

not the left tenant's

08:26

priority the policemen are alerted by

08:29

strange behavior from a driver who was

08:31

speeding and driving the wrong

08:45

way the suspect is

08:51

searched his car two inside and

08:57

out the police police are looking for

09:28

firearms

09:43

the patrol carries on the night ahead of

09:45

them is long they'll be searching the

09:48

area

09:49

[Music]

09:54

thoroughly for The Police Every biker in

09:57

a fava is a suspect

10:00

ECT after all traffickers also travel by

10:03

motorbike but once again nothing to

10:05

report

10:09

here a quiet night for the elite

10:15

unit when

10:18

suddenly the left tenant sees a man with

10:20

a gun standing at the end of an

10:23

[Music]

10:28

alley

10:29

one of the soldiers leading the platoon

10:31

opens fire he saw the suspect pointing

10:33

his weapon at

10:40

him the Chase Begins in the heart of the

10:48

FAA residents are trying to get to

10:50

safety and understand what's going

10:55

on these situations are not new to them

10:58

they fear a

11:06

shootout shots could be fired from

11:08

anywhere with this in mind the policemen

11:10

are an easy

11:27

target

11:44

it was the dealer of this Outlet who

11:46

shot at

11:57

them

12:00

all the potential accomplices are

12:02

searched Pedro Paulo and his men are

12:05

convinced that the trafficker is not far

12:06

away the search

12:15

continues the faas in karioka are like

12:18

labyrinths it's ideal for criminals to

12:20

escape and a real danger for the

12:27

police

12:48

tonight the police almost caught the

12:52

criminal that's not always the case when

12:56

they find themselves face to face the

12:58

clash between traffickers and policemen

13:00

escalates into a

13:06

gunfight these shootouts take place in

13:08

alleys and even in the air it's not

13:11

uncommon for helicopters to be called to

13:20

action drug trafficking was established

13:22

in Rio in the 1980s today three gangs

13:25

fight for the city's territories the TCP

13:29

the Ada and the most famous of them all

13:32

L Commando

13:34

Velo present in more than half of the

13:36

filers cannabis cocaine and synthetic

13:39

drugs these gangs distribute their drugs

13:41

in the

13:43

slums and in the beautiful

13:46

[Music]

13:50

neighborhoods crack is the most common

13:53

drug for the poor it's a very lucrative

13:55

Market that allows traffickers to

13:56

heavily arm themselves

13:59

[Music]

14:06

Rio is a gigantic Metropolis that is

14:09

constantly expanding more than 800 Filas

14:12

are spread throughout the city

14:14

accounting for 20% of the

14:16

population in these areas where the

14:18

state is absent it is the traffickers

14:21

who make the

14:22

law we were allowed to accompany the

14:25

chalk on an anti-drug operation in a

14:27

faila in the west of the city

14:30

Sergeant Giovani is on the trail of a

14:32

large shipment he's received the

14:34

information that it is in this

14:55

area displaced train tracks speed bu

14:58

bumps and obstacles to go around

15:01

everything is done to slow down the

15:03

progress of the police for here we are

15:06

in the TCP headquarters one of the three

15:08

gangs operating in the

15:27

city

15:44

has been a member of the chalk for 14

15:46

years and knows perfectly well how

15:48

things in this fava

15:55

[Music]

15:57

work according to him even a seemingly

16:00

quiet young man could be a spotter or a

16:02

drug

16:07

dealer that could lead them to leaders

16:09

of the drug

16:19

trade a false lead the teenager had

16:21

nothing on him but the sergeant will

16:23

continue his search he is convinced that

16:26

he will find drugs here every move one

16:28

of these policemen makes is covered by

16:30

his colleague snipers could be hidden on

16:32

the

16:36

[Music]

16:42

roofs a permanent facility where drugs

16:44

are dealt in plain sight like any other

16:57

business

17:27

for

17:31

a few blocks away in the same favilla

17:33

the rest of the unit got their hands on

17:35

The Wanted cargo they seize more than

17:38

100 kilg of cannabis worth €75,000

17:55

the TCP proudly displays its name on on

17:58

the drug packets to Mark its territory

18:01

cannabis is the most widely consumed

18:02

drug in

18:05

[Music]

18:08

Brazil members of the TCP approached us

18:11

in a favila they control 30 minutes from

18:14

the tourist beaches north of the city

18:20

[Music]

18:27

center

18:29

pistols and military rifles these young

18:32

people are facing 6 to 10 years in

18:34

prison for illegally carrying large

18:36

caliber weapons their designated enemy

18:39

is the

18:49

[Music]

18:57

police

19:02

[Music]

19:14

hatred that runs deep in both camps each

19:17

death is a pretext for retaliation and

19:20

interventions that end up getting out of

19:22

hand inhabitants of the Filas are taken

19:24

hostage in the midst of this war over

19:27

drugs we now go to a faila in the north

19:30

of the city here another gang is in

19:32

charge the Commando feo the red

19:35

Commando it's the most powerful gang in

19:38

Rio we're allowed to film a drug selling

19:46

point here drugs are sold in the middle

19:48

of the street without any shame here

19:51

cannabis is on the table some consumers

19:53

even roll their joints on the spot there

19:56

are also hard drugs

20:07

bought at €3,000 a kilo cocaine from

20:10

Colombia Peru and Bolivia is sold for

20:12

twice that price by these

20:14

[Music]

20:18

traffickers just next to it is the table

20:20

of a man who calls himself the

20:22

accountant in these bags full of notes

20:24

are the earnings of the

20:27

evening

20:41

a profitable business with all the

20:43

outlets in the faila The Gang boasts

20:45

That it earns €100,000 a month and that

20:49

it can even help the local

20:56

inhabitants guys

21:11

these young traffickers are barely 20

21:13

years old they're paid €500 a month to

21:16

sell and protect the goods it's a small

21:19

fortune in this country twice as much as

21:21

the minimum

21:27

wage

21:41

[Music]

21:57

foree gangs and the police play a

21:59

constant game of cat and

22:02

mouse in Rio there are those who chase

22:05

the traffickers and those who defend

22:08

them Flavia frees is a criminal lawyer

22:11

she defends the biggest drug dealers

22:14

tonight she is going to conduct her own

22:16

investigation into a homicide case

22:18

involving the leader of the Commando

22:20

familial gang who has been in prison for

22:22

25

22:25

[Music]

22:26

years

22:29

[Music]

22:44

[Music]

22:47

her client is accused of ordering a

22:49

double murder from his cell convinced of

22:51

his innocence she goes to a faila to

22:54

gather information about the

22:56

crime

23:18

we filmed discreetly so that our camera

23:20

is not spotted from the street this

23:22

faila is one of the strongholds of the

23:24

Commando familo the gang controls all

23:27

movement entrances and exits on its

23:29

territory Flavia has a permit which

23:32

comes from above she says here too

23:35

merchandise and weapons are on

23:38

[Music]

23:56

display

24:19

the traffickers that the lawyer is

24:21

meeting tonight are the henchmen of her

24:22

imprisoned

24:26

clients

24:47

for she works with all the gangs in Rio

24:50

all the major drug traffickers she's

24:52

defended hundreds of them in Trials she

24:54

says she's won three times out of four

25:19

flavia's client remains active even from

25:21

behind bars he controls his men and

25:24

gives

25:26

orders

25:36

for

25:38

spee

25:56

spee

26:02

[Music]

26:26

gameeee

26:37

for a real war arsenal manufactured in

26:41

the United States and Europe these

26:43

weapons are transported through Paraguay

26:45

and arrive in Brazil by land in Rio a

26:48

machine gun is sold for about €10,000 on

26:51

the Underground

26:56

maret

27:07

for

27:26

foree

27:38

for these men are between 18 and 35

27:41

years old they're ready to kill and die

27:43

to defend their territory and their drug

27:45

trade the government's War on Drugs

27:47

Flavia says is totally

27:56

useless

28:09

[Music]

28:26

for

28:52

Flav was 24 when she first defended a

28:54

drug dealer as a court appointed lawyer

28:56

she won the case since then she's become

28:59

a well-known figure in the

29:03

[Music]

29:07

field today she no longer takes on a

29:09

case for less than

29:11

50,000 with her team she continues to

29:13

work tirelessly on the same murder case

29:15

that incriminated Commando vero's

29:21

leader her client is accused of ordering

29:25

a double murder involving torture in 19

29:27

1996 according to the lawyer the charge

29:30

doesn't make sense the two murderers

29:32

have already been acquitted and there is

29:34

another

29:54

contradiction that's not the only case

29:56

Flavia has to defend the the leader of

29:57

Commando familio

30:01

on in the heart of Rio the court of

30:09

justice heels and tight dresses are her

30:12

signature look for All

30:17

Occasions lawyer flavier fres is now

30:20

defending the gang's leader in another

30:22

case from

30:26

2014

30:29

once again he is accused of ordering a

30:31

murder from his prison

30:36

cell her client's a local celebrity a

30:39

book's even been written about his life

30:41

he's been behind bars for 25 years

30:44

clavia is the only lawyer in Rio who

30:46

defends big-time traffickers from any

30:48

gang even rival

30:56

ones

31:06

[Music]

31:15

today Flav is going to prevent him from

31:17

serving another 60 years in prison we

31:20

were not able to record the

31:26

proceedings

31:28

[Music]

31:29

two hours later the verdict is

31:34

[Applause]

31:36

given she won her case and the family is

31:39

delighted but flavier is not done with

31:41

the head of Commando FAMU she's still

31:44

defending him on another four murder and

31:46

conspiracy cases he still has 5 years to

31:49

go in

31:50

prison fighting drug traffickers is an

31:52

obsession for the karaa authorities

31:55

having been mobilized for several years

31:56

to to fight in the faas the Rio police

31:59

have abandoned these neighborhoods as a

32:01

result the number of robberies and acts

32:03

of crime has

32:22

skyrocketed scenes of armed robbery such

32:25

as this one have become more common

32:27

in the middle of the day here A man was

32:29

robbed of his motorbike in a couple of